Brassens, lettres à Toussenot